Hôpital Général Saint George de Grenade et CAREST en deuil

Hôpital Général Saint George de Grenade et CAREST en deuil

Hommage au Dr Darville Raye, pilier de la prise en charge des enfants drépanocytaires à Grenade, parti trop tôt.

Ses Collègues le pleurent ainsi que CAREST qu’il a rejoint en étant le représentant de Grenade à la Vème Conférence Caribéenne sur la drépanocytose et les Thalassémies qui s’est tenue en Guyane en 2018

Témoignage de ses collègues

C’est le cœur lourd que nous vous informons tous du décès soudain et prématuré de notre cher collègue le Dr Darville Raye.

Le Dr Raye faisait partie du service de pédiatrie de l’hôpital Général de Saint-Georges depuis 2016, date à laquelle il a rejoint les rangs en tant que jeune interne. Au cours des années qui ont suivi, il est devenu un pilier dans le domaine de la pédiatrie, en particulier pour les nouveau-nés, puisqu’il était principalement affecté aux services de néonatologie et de la maternité, où il a apporté une contribution incommensurable aux enfants et aux familles de la Grenade.

Dr Raye a toujours fait preuve des qualités requises pour l’exercice de la profession. Reconnu pour ses compétences et toujours prêt à fournir un effort supplémentaire, Il bénéficiait d’une grande estime auprès des collègues débutants et du personnel infirmier. Il acceptait toujours d’apporter son aide même quand il avait déjà assuré les tâches qui lui étaient dévolues quotidiennement. Il n’y avait jamais de demande considéré trop importante pour lui et il ne refusait jamais d’aider qui que ce soit.

Devenu membre de CAREST au cours de son mandat, il a joué un rôle déterminant dans la réintroduction du programme de dépistage néonatal de la drépanocytose à la Grenade. De plus, il a été à l’origine de la prise en charge ambulatoire de la drépanocytose, puisqu’il était le principal responsable de la gestion des cliniques ambulatoires. Ce programme est apprécié et son impact est flagrant, comme en témoigne la diminution des admissions pour la gestion des crises aiguës. Il a représenté la Grenade lors de conférences organisées par CAREST et a été un pilier dans la révision des protocoles de traitement pour la prise en charge de la drépanocytose.

Le Dr Raye nous manquera cruellement. Et, puisque le Dr Raye n’a jamais pris de vacances au cours de ses cinq années de mandat, malgré de fortes pressions pour qu’il le fasse, nous espérons qu’il pourra enfin reposer en paix.

Adieu cher collègue et ami.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.